#1 26-05-2020 12:09

belphegor
Nouveau Squadriste
Lieu: 41400 Montrichard
Inscrit le: 26-05-2020
Messages: 5
Site web

Belphégor la présentation

Bonjour à tous,

Je me présente ici pour vous décrire un peu qui je suis.
Passionné de mécanique depuis très jeune où je regardais mon père remonter des cyclos sortis de la destruction dans les années 70, puis passé à mes cyclos le plus tôt possible avant d'avoir mon permis auto.
Ayant passé mon cap auto et quelques années après, une période de chômage m'a fait quitter le métier et cette passion m'a fait basculer vers la nostalgie des véhicules anciens car peu cher au départ, puis l'histoire des modèles m'ont fait virer vers quelque-chose que je n'estimais pas être, mais pourtant je le suis devenu, un collectionneur, et en plus un peu fou...

Oui, je collectionne finalement, puisque j'ai plusieurs Citroën, puis entre autres plusieurs dizaines de Motobécane, plusieurs Honda 50 en 4 temps, Solex, un Rocvale Sporting (Morini horizontal 4V) dont je n'en ai jamais d'autre, et un Rocvale Roking (Morini horizontal auto).
Je pense que ces Rockvale pourraient faire sujet ici.

Pour la petite histoire, à l'époque de mon adolescence, j'étais déjà dans les cyclos anciens par manque d'argent et mon plaisir de la mécanique me permettait de remettre en route des cyclos sans valeur monétaire, passés de mode, mais ils avaient certains intérêts. Au début des années 80 la suppression des boites de vitesses chez les constructeurs faisait qu'un 50 à vitesses était sympa malgré son ancienneté, mais il fallait savoir se le réparer car il était vieux.
J'ai donc possédé à cette époque, Rockvale Météor (enfin je crois que c'est son nom), Moto-guzzi 50 cross (enfin, cross c'est beaucoup dire), il avait eu des soucis de transmission dans les pignons et paliers de l'embrayage, en manque de pièces j'avais remplacé le bloc Bénelli par un Minarelli mais ça n'a été finalement que temporaire car j'ai un jour trouvé et le Bénelli marchait fort, puis un Malaguti 3V à main...
Ça fait quelques bons souvenirs...
Plus récemment, j'ai eu un Rockvale "cross" à restaurer, mais j'ai fait l'erreur de ne pas le conserver, les échanges c'est un peu ça ...

Je prévois donc un jour de faire un sujet sur ce forum pour mes Rockvale, et j'ai un doute sur le Roking qui serait peut être un Malaguti plutôt qu'un Rockvale, je vous expliquerai.

Cordialement à vous tous. wink
Belphégor


Amicalement,    wink

Belphégor

Hors ligne

 

#2 26-05-2020 12:15

belphegor
Nouveau Squadriste
Lieu: 41400 Montrichard
Inscrit le: 26-05-2020
Messages: 5
Site web

Re: Belphégor la présentation

Petit oubli, j'ai un petit cyclo Malaguti dont je ne connais pas le type.
C'est un petit engins pour les gamins, version "cross" avec un tout petit moteur automatique avec démarrage au kick.
Il correspond à ceux que l'on trouvais sur les manèges au milieu des petits Solex F4 et autres voitures à pédales ...

Je vous ferai une photo si ça vous intéresse.

Amicalement,  wink
Belphégor


Amicalement,    wink

Belphégor

Hors ligne

 

#3 26-05-2020 22:48

ESPADA
Squadriste Gold
Lieu: Roanne
Inscrit le: 15-01-2019
Messages: 361

Re: Belphégor la présentation

Bonsoir,
C'est sur dans les années 70, la marque Rocvale avait la cote.
Moi, je ne me rappelle plus comment j'ai atterri sur une Amigo (sans suspension AR !)
J'ai tout essayé, et rien y a fait ! j'étais toujours à la traîne et mes potes s'amusaient à me brimer
parce que c'était une brelle pour les filles ...
Un jour par bonheur on s'est enquillé des chemins et la petite Honda était à la fête car sur les mobs le pot était mal placé ...
Alors j'avais pris l'habitude d'aller sur un terrain vague au bord de la Loire : c'étais le passage obligé de tous les 2 roues TT et sa kyrielle de trail japonais, de 50 à vitesses, puis de moto plus
ou moins spécialisé comme les BPS et autres trials espagnoles.
Un jour à la vue d'une magnifique OSSA Mick Andrews qui escaladait les bords pentus de la Loire (en pierre) avec tellement de facilité qu'un pote s'exclama : c'est pas des chevaux, c'est des éléphants !
Le lendemain tous les cinquantes s’élançaient en première avec plus ou moins de réussite sur ces pentes escarpées...  La montée était  à la limite de l’agonie et la descente  folklorique avec les suspensions de l'époque.
Mon pote Bruno avait une Gabbiano 50 cross rouge avec une énorme couronne et malgré ces 6 vitesses et son carbu de 19, elle moulinait à mort.  lol lol lol
Qu'est ce qu'on a pu rigoler sur ce terrain en bord de Loire, c'était en face de la caserne des Pompiers.
PS: bien plus tard, j'ai eu aussi un 50 Guzzi ...

Dernière modification par ESPADA (26-05-2020 22:55)

Hors ligne

 

#4 27-05-2020 18:00

belphegor
Nouveau Squadriste
Lieu: 41400 Montrichard
Inscrit le: 26-05-2020
Messages: 5
Site web

Re: Belphégor la présentation

Bonjour ESPADA,  wink

J'adore ce genre de récits !
Que des souvenirs qui peuvent paraitre simples et anodins, mais c'était à une époque où ces moments là étaient vécus avec intensité !

Quand tu parles du site des bords de Loire que tu fréquentais ça me fait penser à celui que j'ai fréquenté de mon côté avec les copains. Un ancien terrain de cross qui fut classé international à une époque mais qui était déjà déserté par les compétions. Alors pour les jeunes en vélo d'abord puis en mob ensuite c'était pas mal, malgré les délabrements des pistes argileuses qui n'étaient plus entretenue et l'eau qui ravinait avait fait des brêches terribles.
Il y avait une succession de plats en paliers où les marches étaient des franchissements impossibles à vélo mais avec une bonne mob on prenait de l'élan et certaines calaient en fin de côte si l'élan n'était pas en rapport. Dans cette situation j'avais une Motobécane 95TT qui elle ramait et moulinait tout le temps, côte ou descente c'était pareil, sauf que ce butes là elle montait jusqu'au bout à la grande fureur des 103 et 51 qui me doublaient allègrement sur route et là moi, je montais ...   tongue
C'était pour moi super d'avoir tout de même une mob qui se démarquait dans le bon sens   wink

Pour revenir à la Guzzi 50, mon principal souvenir de ce modèle, c'est que de toutes mes machines (en 50), avec son Benelli c'est la plus puissante et rapide que j'ai eu. Selon le carbu le comportement était différent, mais en config avec un vieux carbu de 18 récupéré d'une moto des années 40 et le pignon de sortie de boite qu'il fallait, j'ai accroché les 110km/h une fois car j'avais eu trop peur,  je sentais des osciliations qui me déviaient à chaque pompage des amortos arrières comme si le bras oscillant se vrillait, j'ai cru je n'arriverais pas rester sur la route ... donc stop pour les vitesses records, je suis revenu à un carbu de 16, plus sobre et plus souple.
Mais ça marque l'esprit ..  smile


Amicalement,    wink

Belphégor

Hors ligne

 

#5 27-05-2020 18:56

ESPADA
Squadriste Gold
Lieu: Roanne
Inscrit le: 15-01-2019
Messages: 361

Re: Belphégor la présentation

La Guzzi 50, c'était tout un roman avec son sélecteur à droite: personne voulait l'essayer et j'avais la paix.
J'ai pris une Guzzy parce qu'elle ne demandait qu'un gros carbu pour être débridé, c'était toujours plus économique que de changer le groupe thermique !
Elle a eu droit à un dellorto de 19 avec une cuve orientable et la pipe correspondante.
J'ai jamais changé le pot (en bas)  parce qu'il n'y avait pas d'alternative connue ?
J'ai jamais eu de panne moteur par contre j'ai explosé la roue arrière et on ma refait les amortisseurs du temps de la garantie, après j'ai craqué pour un jeux de Marzocchi soit disant plus haut de gamme, mais j'ai tordu les tiges !!!   Bref il fallait vite que je passe à autre chose ...

j'avais la même, mais avec une simple fourche à ressort ...
http://www.srcf.fr/forum/img_forum/2020/21/121_moto-guzzi-50-cross.gif
A oui, mon frère a eu une Honda Amigo 3 vitesse à main ... C'était folklorique  lol lol lol j'étais perplexe à la vue de tous ses câbles, mais ça marchait, c'était normal avec du Honda.
Un de mes copain avait un GT10 avec des petites roues, après des modifications mineures c'était devenu une bombe : étonnant ce moteur Peugeot.
et mon frère eut un Kreidler 3 vitesses (sans permis), il était increvable et c'était la terreur du quartier. les autres cyclo à côté étaient ridiculisés par le rendement du moteur teuton. Exceptionnel.

Dernière modification par ESPADA (27-05-2020 19:03)

Hors ligne

 

#6 29-05-2020 10:14

belphegor
Nouveau Squadriste
Lieu: 41400 Montrichard
Inscrit le: 26-05-2020
Messages: 5
Site web

Re: Belphégor la présentation

Bonjour,

La mienne était un peu différente, les garde-boue n'avaient pas cette forme, le réservoir non plus, et le pot cônique contournait le cylindre pour passer au dessus du carbu en rentrant dans le cadre sous la selle et sortait le petit tube en haut de l'amortisseur droit sans avoir besoin de lui rajouter de silencieux.
La partie cycle était identique à la version 125 sauf la fourche (la 125 avait une fourche plus grosse avec un amortisseur de direction).

La mienne n'avait pas la double couronne pour le franchissement lent.

Comme tu dis, le sélecteur à droite déroutait celui qui voulait l'essayer !

J'avais un copain qui avait eu le EW qui venait de sortir, il marchait bien mais il voulait trouver un moteur comme le mien pour le lui monter, ce moteur le faisait rêver, il n'a jamais fait le montage...
Je lui disais qu'il était plus facile de monter le Minarelli ou un Morini, mais c'était le même que le mien qu'il voulait puis c'était pas facile à trouver, surtout à l'époque où il n'y avait pas de bourses pour ce genre d'engins et,   ... pas d'internet !

Ce sont de bons souvenirs.


Amicalement,    wink

Belphégor

Hors ligne

 

#7 29-05-2020 10:29

monno
Squadriste Gold
Inscrit le: 25-08-2013
Messages: 3479

Re: Belphégor la présentation

Comme celui la

http://www.srcf.fr/forum/img_forum/2020/21/1714_Unknown-1.jpeg

http://www.srcf.fr/forum/img_forum/2020/21/1745_Unknown.jpeg

Hors ligne

 

#8 29-05-2020 23:20

ESPADA
Squadriste Gold
Lieu: Roanne
Inscrit le: 15-01-2019
Messages: 361

Re: Belphégor la présentation

L'esthétique de la petite Benelli me faisait rêver, mais j'ai du me contenter de celle du 50 Guzzi qui n'était pas aussi réussi.
Dernièrement j'ai acheté une 125 Guzzi trial qui a une esthétique commune avec la petite Benelli.
J'ai été agréablement surpris de voir que son cylindre (chromé dur) avait 4 transferts ! Les lumières sont balaises: je pense que ce moteur cache bien sont jeu.
http://www.srcf.fr/forum/img_forum/2020/21/21_s-l1600-5-.jpg
En version débridée, le moteur est sympa, il manque pas grand-chose pour enfin se dévoiler, je pense que ça vient du pot...
Il lui manque qu'une culasse hérisson ... qui est sur le 50 !
Je vais m'en remonter une avec des éléments plus nobles:
Du Grimeca conique et des jantes alu et virer les affreux GB par des modèles pur enduro.
Lui mettre un vrai filtre à air et de vrais suspensions.
En fait pour baisser les prix, la 125 Guzzi était montée comme un 50 ...
Généralement c'est l'inverse ! Sacré Italiens.

Dernière modification par ESPADA (30-05-2020 06:10)

Hors ligne

 

#9 30-05-2020 10:35

belphegor
Nouveau Squadriste
Lieu: 41400 Montrichard
Inscrit le: 26-05-2020
Messages: 5
Site web

Re: Belphégor la présentation

Ouhaaahouh !

Exactement comme la première photo mais réservoir entièrement blanc et marqué Moto-Guzzi !

Les mêmes garde-boue, vraiment pareil !

Pour les 125, on voyait le même bloc moteur, mais le cilyndre et la culasse étaient carré et bien plus imposants.
Je ne savais pas qu'il y avait de si gros transferts, le bas moteur est donc différent du 50 !

Quand on sait comment ça peut marcher en 50, le 125 doit bien développer !

Dernière modification par belphegor (30-05-2020 10:37)


Amicalement,    wink

Belphégor

Hors ligne

 

Pied de page des forums

© Copyright 2009 SRCF